Réouverture des frontières américaines : où et quand partir ?

À partir du 8 novembre 2021, les Etats-Unis rouvrent leurs frontières aux citoyens européens. L’information a été confirmée par la Maison Blanche qui avait annoncé, le 20 septembre dernier, le futur assouplissement des restrictions touristiques. Le travel ban, long de 20 mois, interdisant les voyages touristiques aux Etats-Unis en raison du Covid-19 va donc prendre fin très prochainement. Une bonne nouvelle qui laisse entrevoir la concrétisation de beaucoup de projets de voyages longtemps mis en pause. La reprise se fait déjà sentir avec l’explosion du nombre de vols transatlantiques réservés et le nombre de demandes de voyages personnalisés aux Etats-Unis, ne serait-ce que pour les fêtes de fin d’année.

Ouverture des frontières américaines, qui peut voyager aux Etats-Unis?

Si aujourd’hui les règles ne sont pas encore toutes édictées, voici les conditions que nous connaissons déjà. Les Etats-Unis rouvriront leurs frontières aux voyageurs vaccinés le 8 novembre. Il faudra pour cela présenter un schéma vaccinal complet et un justificatif de vaccination. Les autorités sanitaires américaines ont indiqué que tous les vaccins approuvés par l’Organisation mondiale de la Santé seraient acceptés, c’est-à-dire : AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer-BioNTech, Sinopharm et Sinovac. La deuxième dose doit avoir été délivré au minimum 14 jours révolus pour que le passeport sanitaire soit valable. Les personnes n’ayant reçu qu’une dose de vaccin après une infection à la Covid-19 ne sont pas considérées comme entièrement vaccinés.

Les voyageurs européens à destination des USA sont également tenus de présenter un test PCR négatif réalisé dans les 72 heures avant le départ et devront se conformer à l’obligation du port du masque une fois arrivés sur place. Cependant chaque état américain est souverain sur les conditions d’entrée dans les lieux extérieurs et intérieurs (pour en savoir plus au cas par cas, n’hésitez pas à contacter nos conseillers voyages). Si une quarantaine n’est pas obligatoire pour les voyageurs exemptés de l’interdiction de voyager, un système de traçage des voyageurs sera en revanche mis en place afin d’éviter une recrudescence du virus, a expliqué Jeff Zients, coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison Blanche.

Où et quand voyager à la réouverture des frontières américaines ?

Alors oui depuis l’annonce de réouverture des frontières américaines, on se prend de nouveau à rêver de passer des vacances aux Etats-Unis. Mais où et quand partir aux Etats-Unis cette année ? Pour vous aiguiller dans vos choix, on a dressé la liste des destinations américaines à visiter à la réouverture des frontières.

Novembre • San Francisco

Pour fêter la reprise des voyages aux Etats-Unis, quoi de mieux que des vacances à San Francisco pour retrouvez la frénesie des grandes villes américaines et le bouillon culturel et artistique d’une mégalopole aux influences internationales ?

Le temps y est encore assez clément pour profiter de “The City by the Bay”. Aussi connue que méconnue, San Francisco est une ville un peu à part aux Etats-Unis. Située au bord du Pacifique, elle est très appréciée des Européens qui y voient un esprit très indépendant. Avec ses airs de colline urbaine où les rues semblent jouer aux montagnes russes. Vous aurez besoin de plusieurs jours pour en découvrir toutes les facettes. Du Golden Gate Bridge au plus grand Chinatown du monde en passant par la prison d’Alcatraz ou encore les quartiers éclectiques du Castro ou Haight Ashbury, vous serez à tous les coups séduit par le caractère bien trempé de cette ville multiculturelle et artistique qui vous offre autant une échappée urbaine qu’une porte d’entrée vers les plus beaux parcs nationaux des États-Unis !

Décembre • New York

Passez les fêtes de fin d’année aux Etats-Unis se veut être un moment inoubliable, alors pour que toute la famille revienne avec des étoiles plein les yeux quelle meilleure destination que New York pour célébrer Noël ?

Quand le froid arrive et qu’un manteau blanc vient recouvrir New York, la ville révèle sa plus pure beauté. Les grands magasins de la 5th Avenue se parent des plus incroyables décorations de Noël. Central Park et ses arbres enneigés offrent un décor splendide pour une promenade ressourçante. Tandis que la ville est plongée dans un décor hivernal féérique, l’ambiance est plus chaleureuse que le reste de l’année.

Il y a tant de choses à faire à New York à Noël que le plus longtemps vous y serez, mieux vous en profiterez. Arpentez les rues de Manhattan et de Brooklyn à la recherche des plus belles illuminations. Shoppez aux marchés de Noël de Bryant Park, de Union Square, de la gare Grand Central et du Strasbourg Christmas Market dans le quartier financier à la recherche de cadeaux et de souvenirs. Trouvez refuge au village de Noël de Macy’s, le plus grand magasin de New York. Accordez-vous une pause sportive sur la Wollman Rink à la vue panoramique sur les gratte-ciels de Midtown. Emerveillez-vous devant le gigantesque sapin de Noël du Rockfeller Center qui trône sur l’esplanade depuis presque 90 noëls. Offrez-vous une parenthèse enchantée à Broodway ou une place dans les gradins du Madison Square Garden pour un match de NBA, dont la saison bat son plein en décembre. Et puisque la période invite à l’expérience, les plus courageux pourront participer à une course dans Central Park au passage de la nouvelle année tandis que les autres apprécieront l’incroyable feux d’artifice du 31 décembre à New York et un bon brunch pour se remettre de la soirée de la veille.

Si vous rêvez de passer les fêtes de fin d’année aux Etats-Unis, cette année est peut-être le meilleur moment. Troquez la morosité ambiante pour une semaine de rêve à New York pour Noël ! Et en attendant le départ, rien de mieux qu’un bon film de Noël tourné dans les rues de Manhattan pour se mettre dans l’ambiance. Au programme, revisionnage de “Maman, j’ai raté l’avion”, “Miracle sur la 34e rue” ou la nouvelle série feel good de Netflix “Dash & Lily”.

Janvier • De Miami à Key West

Qui n’a jamais rêvé de passer janvier sous les tropiques ? Envolez-vous pour la Floride pour démarrer 2022 du bon pied et passer le début d’année aux Etats-Unis !

Archipel paradisiaque situé à l’extrémité méridionale des États-Unis, dans l’océan Atlantique et le golfe du Mexique, les Keys font rêver les voyageurs du monde entier. Passez quelques jours à Miami puis empruntez la Overseas Highway jusqu’à Key West, la seule route reliant les îles de l’archipel se divisant en 3 groupements principaux : les Upper Keys, les Middle Keys et les Lower Keys.

Des vacances dans les Keys de Floride ne peuvent se passer d’une escapade à Key West, l’île la plus au Sud où règne une ambiance caribéenne, entre mangrove, parcs naturels protégés, climat tropical et détente idyllique. Pour profitez de l’hiver au soleil, partagez votre temps entre visites culturelles, farniente sur les plages de sable fin et loisirs nautiques en tout genre : sorties en catamaran, snorkeling au coeur des barrières de corail ou pêche dans les eaux cristallines des Keys.

Février • Colorado

Lorsque février arrive, l’envie du moment est aux sports d’hiver ! Et si pour changer, vous chaussiez vos skis pour dévaler les montagnes américaines. Les principales stations de ski américaines se trouvent au Colorado et offrent une expérience compléte aux voyageurs. L’une des plus célèbres stations de ski d’Amérique du Nord, Aspen est une petite ville branchée et sophistiquée au coeur cosmopolite.

Si Aspen, prisée des stars hollywoodiennes, s’adresse plutôt à une clientèle haut de gamme, la station n’est pas pour autant inabordable en février. À quelques virages de montagnes plus loin, la station Snowmass est une destination de choix pour les amateurs de sports d’hiver et de sensations grisantes. Ces deux stations mythiques deux domaines ont d’ailleurs fusionné pour offrir une expérience encore plus intense sur l’immense domaine Aspen Snowmass. Ses milliers d’hectares de pistes de ski et de snowboard recouvert d’une neige sèche de qualité en font une des meilleures destinations pour les sports d’hiver aux Etats-Unis.

Outre les sports de glisse, les stations du Colorado propose de nombreuses activités, des restaurants aux sublimes panoramas, une vie nocturne animée et un programme d’accompagnement sur les pistes pour les personnes en situation de handicap physique ou cognitif. Alors prêts à skier sur les magnifiques domaines enneigés des Etats-Unis ?

Mars • New Orleans

En Mars, destination la Nouvelle Orléans pour vivre au rythme de la musique et du festival de Mardi-Gras !

S’il y a bien un endroit qui ressemble à la France, c’est la Louisiane. Pourtant le dépaysement surprend, renforcé par une excellente nourriture pleine de saveurs créoles, une passion vivace des habitants pour les rythmes jazz et blues endiablés, des environs bordés de marécages et de bayous grouillant d’alligators et partout une joie de vivre inébranlable.

On retrouve tout cela à La Nouvelle Orléans, en plus d’être beaucoup plus de choses : belle, fière, heurtée, à la fois riche et extrémement pauvre, généreuse, tolérante, très américaine mais aussi incroyablement singulière. Elle se distingue par la beauté de ces quartiers, aux influences françaises et coloniales, notamment dans le French Quarter et le Garden District. Et par son ambiance chaleureuse, imprégnée des cultures africaines et caribéennes, dont on retrouve les rythmes joyeux lors de parades hebdomadaires et de concerts improvisés à toute heure de la journée dans les rues.

Imaginez un peu ce qu’une telle ville en temps normal peut offrir lors de Mardi-Gras, son plus grand festival de l’année, une véritable institution pour les Louisianais. Le coeur de la ville bat son plein : on danse, on chante, on se déguise, on joue, on mange, on boit, on vit. Visiter la Nouvelle Orleans à Mardi Gras est une expérience unique qui émerveillera petits et grands. Ce n’est pas anodun si la devise de la Nouvelle Orléans est “Laissez les bons temps rouler”, à méditer et surtout à visiter !

Avril • Washington DC

“It’s the most wonderful time of the year”. Normalement on dit cela de la période de Noël. Pourtant à Washington DC, le plus merveilleux moment de l’année est en avril, lorsque les 4 000 cerisiers de la capitale américaine fleurissent. Alors Washington DC, l’une des plus belles capitales au monde en temps normal, devient plus irrésistible que jamais et son coeur bat au rythme de ce phénomène naturel spectaculaire. Pour l’occasion, la capitale organise le Cherry Blossom Festival, un mois de fête pour célébrer en grande pompe l’éclosion des sakuras. Plus de 1,5 million de visiteurs se pressent sur les rives du Tidal Basin et le long du National Mall pour capturer ce moment précieux.

La saison de l’éclosion des cerisiers marque la fin de l’hiver et le retour des beaux jours. Le temps se veut donc plus clément et permet aux festivités de prendre part à l’exterieur. Toute la ville, ses habitants et ses commerces sont en fête. L’offre culturelle explose et les défilés, ateliers, conférences, expositions sont pris d’assaut. Des dizaines d’événements sont organisés un peu partout dans la ville, dont certains très officiels comme une soirée d’ouverture, des soirées de levée de fonds ou des spectacles de chant et de danse. Des marques internationales tels que Coca-Cola ou l’Occitane en profitent pour proposer des stands et des produits autour de la cerise.

Pour profiter pleinement du National Cherry Bloom Festival, prenez le temps de déambuler dans Dowtown DC, au fil des rues parées de rose et à l’ombre des arbres en fleurs. Continuez ensuite vers le National Mall qui s’étend sur 3,2 km du Capitol au Lincoln Memorial. Un concours de cerf-volant y est organisé chaque année et regroupent des milliers d’adeptes et de curieux. La visite continue vers les rives du Potomac et autour du Tidal Bassin. Ici, l’éternel cotoie l’éphémère lorsque les mémoriaux de Martin Luther King Jr, de Eleonor Roosevelt, de Franklin Delano Roosevelt et de Thomas Jefferson donnent la réplique aux fleurs délicates. Entre culture, festivités et loirsirs, avril est le meilleur moment pour visiter Washington DC à la réouverture des frontières américaines.

Mai • Arizona

Si vous vous demandez encore où partir à la réouverture des frontières américaines, peut-être avez-vous oublié la beauté de l’Arizona !

Déserts majestueux, immensités sauvages, paysages incroyables où se confondent monts et vallées, où se mélange le vert et l’orange, le présent et l’histoire. L’Arizona a été le décor de nombreux films et fantasmes grâce à ses paysages uniques dont le plus célèbre reste le Grand Canyon. Ici c’est l’aventure en pleine nature, une immersion totale dans des paysages lunaires, parsemés de roches rouges et de formations géologiques invraisemblables baignés dans une bonne dose de culture Native American.

Les choses à faire et à voir en Arizona ne manquent pas. Partez d’abord à la découverte des plus beaux paysages de l’Ouest américain : de Monument Valley au Lac Powell en passant par le Grand Canyon, le désert de Saguaro, Antelope Canyon, Petrified Forest National Park, le Lac Powell, les Havasu Falls, le Canyon de Chelly, Meteor Crater et bien d’autres merveilles naturelles uniques comme il en existe beaucoup aux Etats-Unis.

Puis accordez-vous des stops bien mérités dans votre roadtrip pour découvrir les grandes villes de l’Arizona : Phoenix, Tucson, Scottdale et Sedona. En d’autres mots, difficile de faire mieux pour un voyage en famille ou entre amis aux Etats-Unis, l’Arizona est la destination à découvrir à la réouverture des frontières !

Juin • Seattle

Enclavée dans le Nord-Ouest Pacifique, Seattle est bordée par le lac Washington et de magnifiques littoraux. La ville vit d’ailleurs principalement de la mer, qui mérite une excursion d’une journée pour observer les baleines qui migrent dans la baie en juin. Mais l’ambiance et la culture de la ville se suffiraient presque à elles-mêmes.

Seattle, c’est de charmants quartiers, l’odeur des fleurs et des produits locaux, le goût du café, la pop culture et les panoramas saisissants sur la nature environnante. Une âme artistique règne sur la ville où l’on trouve le musée de la Pop Culture, du street art, des sculptures et des topiaires en forme de dinosaures dans le quartier de Freemont et une architecture avant-gardiste dont vous aurez un aperçu au Chihuly Garden and Glass où le plafond de verre laisse entrevoir la Space Needle. Pour découvrir la ville d’en haut montez donc à cette fameuse tour, construite pour l’Exposition universelle de 1962, depuis laquelle vous aurez une vue spectaculaire sur la baie.

Seattle ne se visite pas seulement avec les yeux, elle se déguste. D’abord au premier Starbucks Coffee du monde, une institution de la ville. Puis au Pike Market Place, un marché de producteurs situé au bord de l’eau et dont les étalages vous feront saliver d’envie, proposant fromages artisanaux, pains encore chaud du four et poissons frais pêchés le matin même. Profitez-en pour gouter la Clam Chowder, plat typique de la ville qui est une chaudrée de palourdes servi dans un bol de pain.

Si nos arguments ne sont pas suffisants, sa proximité avec trois parcs nationaux finira surement de vous convaincre de visiter Seattle en juin à la réouverture des frontières américaines. La saison est parfaite pour visiter Olympic National Park, North Cascades National Park et le majestueux Mount Rainier National Park. Next stop: Seatlle !

Juillet • Cape Cod

Immense péninsule dans l’Etat du Massachusetts, Cape Cod offre un cadre idéal pour prendre un grand bol d’air marin en juillet. Destination prisée en période estivale, elle se prête volontiers à une échappée entre villes, collines verdoyantes et océan Atlantique. Vous y trouverez de grandes plages de sable fin, de petits villages pittoresques, des phares, des cabanes de pécheurs, des restaurants de fruits de mers frais et de beaux couchers de soleil.

La proximité avec l’Océan Atlantique offre un bon nombre d’activités nautiques à faire telles qu’une croisière d’observation des baleines, une traversée en ferry jusqu’à la petite île pittoresque de Nantucket ou unebalade en kayak pour observer la faune marine depuis l’embarcation.

Sur terre, il y en a aussi pour tous les goûts : randonnée à vélo, observation des oiseaux à Provincetown ou balade les pieds dans le sable sur le long littoral de la péninsule. Ici la vie s’écoule paisiblement et la serenité est un véritable mode de vie : on s’attarde aux terrasses des petits bistros, on prend un café à emporter et à boire sur le boulevard front de mer, on déguste des mets fins et frais et on sirote d’une vin local dans les galeries d’art de la région. Carton plein pour le Cape Cod est semble être la destination idéale pour des vacances d’été aux Etats-Unis !

Août • Alaska

Contre tout attente, c’est en août qu’il faut se rendre à “la dernière frontière” : l’Alaska, le plus grand État des États-Unis qui s’étend sur plus 1,5 million km².

Réputé pour la beauté de ses paysages, l’Alaska est un territoire unique au monde sublimés à certains endroits par des aurores boréales ou l’apparition d’animaux sauvages qui y règnent en maîtres : baleines, ours, caribous, élans, loups, lynx ou castors.

Mais il s’agit surtout d’une terre à préserver qui souffre aujourd’hui plus que jamais de la fonte des glaces. Lorsqu’on en prend soin, on découvre un territoire précieux qui fait méditer sur la place que nous occupons dans le monde. Riche de glaciers fragiles, de fleuves puissants, de forêts gigantesques, d’immensités sauvages, d’une faune abondante, le plus intact des états américains ne manquera pas d’émerveiller petits et grands.

En famille ou entre amis, prenez un bol d’air frais en visitant le parc national de Wrangell St. Elias, empruntez la route panoramique de Glenn Highway et observez les glaciers le temps d’un croisière inoubliable pour les vacances d’été en Alaska !

Septembre • Moab

Optez pour un total dépaysement à la réouverture des frontières : direction Moab en Utah ! La ville de 5 000 habitants est surtout connue pour sa proximité avec le Arches National Park et le Canyonlands National Park, deux des parcs nationaux à voir absolument dans l’ouest américain.

Embarquez pour un roadtrip exceptionnel au cœur de ces paysages qui ne finissent jamais de surprendre. En hummer, à pied ou en 4×4, empruntez les sentiers de randonnée rustiques de Canyonlands jusqu’aux points panoramiques de Grand River Overlook ou de Shafer Canyon Overlook et admirez une vue typique du Far West.

À Arches NPS, le relief est différent mais le décor hypnotisant. Ici sur 310 km², on trouve la plus grande concentration d’arches naturelles au monde, soit plus de 2 000. Difficile de s’imaginer qu’une vaste mer se tenait à l’emplacement où se trouve aujourd’hui le parc. Pourtant c’est grâce à son retrait et au condensé d’assèchement des terres, de forces tectoniques en exercice et d’érosion qu’ont été forgés ces majestueuses arches de grès rouges. 

Ces parcs, la plupart des voyageurs les découvrent en été, lorsque les falaises de grès rouges dorées par le soleil s’étendent à perte de vue mais que les touristes du monde entier s’y pressent. En septembre, vous les aurez presque pour vous seuls.

Octobre • Nouvelle Angleterre

Oubliez la Californie et New York. En automne “the place to be” est en Nouvelle Angleterre aux Etats-Unis ! Une région qui regroupe 6 états : le Connecticut, le Maine, le Massachusetts, le New Hampshire, le Rhode Island et le Vermont et qui le temps d’un peu plus d’un mois offre les plus beaux décors de tous les Etats-Unis.

Boston en est le coeur névralgique mais le charme des petites villes de Hartford, Montpelier, Martha’s Vineyard ou Kennebunkport n’a rien à envier à la capitale du Massachusetts. En octobre, la Nouvelle Angleterre a un caractère particuliere, une ambiance chaleureuse et des odeurs reconfortantes de cannelle et de feux de chéminée qui régnent partout.

Pour exemple, 80% de la surface du Vermont est couverte de forêts et le reste est en grandie partie occupé par de superbes fermes. En octobre, tout ce décor se métamorphose aux couleurs rouge, jaune et orangée. Flanez sur les petites routes paisibles, arpentez les sentiers des Green Mountains, faites un stop dans les villages authentiques, savourez la douceur de vivre, le fromage et les glaces Ben & Jerry’s originaires de la région.

Vous découvrirez aussi ce que le concept de saison signifie pour les américains. Tandis que les porches, jardins et maisons se parent de décoration automnale, des fermes de citrouilles (aussi appelées pumpkin patches) ouvrent dès la fin du mois de septembre. On en trouve beaucoup dans la région quand la cueillette de citrouilles devient une activité à prendre très au sérieux. Familles, couples et amis partent dans les champs, équipés d’une brouette, en quête de la plus belle citrouille à décorer. Pour accompagner le concept, les plantations organisent des jeux, des activités pour petits et grands, des dégustations ou même des tours de tracteurs au milieu des animaux de la ferme et de la décoration de saison. So typical!

Vous l’aurez compris, la Nouvelle Angleterre s’apprécie encore plus en automne et vous aurez la possibilité de fêter Halloween dans un décor plus vrai que nature. C’est un grand oui pour le Nord-Est américain en octobre !

Plus d'articles