Dans les terres sauvages du Montana

Officiellement surnommé l’état du trésor, il est surtout un état très important pour les Native Americans. Il est aussi l’état des lacs, des animaux sauvages, des villes westerns et de la ruée vers l’or.

Enclavé entre le Canada, le Wyoming, l’Idaho et le Dakota du Nord, le Montana est l’incarnation du Grand Ouest américain. À l’Ouest, les rocheuses bordées de lacs et de prairies alpines vierges. À l’Est, des plaines vallonnées et des badlands saisissants. Avec seulement un million d’habitants, il compte plus d’animaux sauvages que d’êtres humains. Des espèces que les locaux ont à cœur de préserver et que les visiteurs doivent à tout prix respecter.

Au Nord, se trouve le Glacier National Park, impressionnant de diversité, de faune et de flore. Pour le découvrir, les visiteurs ont deux choix : emprunter la mythique Going-to-the-Sun Road et traverser le parc par son unique route. Ou partir à l’ascension des 1 100 kilomètres de sentiers qui vous emmèneront à la rencontre de grizzlys, d’élans et de loups.

Si vous choisissez la Going-to-the-Sun Road, c’est une merveilleuse route panoramique, classée monument historique depuis 1932. Vous passerez par le Logan Pass, point culminant de la route qui vaut une pause de quelques heures pour contempler la beauté de la nature environnante.

Si c’est par les sentiers que vous préférez passer, vous pourrez vous rendre, après 15km de randonnée, au Lac Iceberg, une autre merveille de la nature. Et vous ne manquerez pas de croiser sur votre route, les habitants des lieux : chèvres de montagnes, de mouflons et d’orignaux. Autre trésor du parc : le pittoresque lac McDonald ressemblant à un fjord entouré de forêts et de montagnes enneigées et dont les pierres rappellent les couleurs de l’arc-en-ciel.

Au sud, se trouve de Yellowstone, à cheval sur la frontière qui sépare le Montana du Wyoming. Pour s’y rendre, empruntez la Beartooth Highway qui relie Red Lodge, une ravissante ville de montagne, au parc. Cette route spectaculaire traverse une région parsemée de glaciers, de lacs de montagne, de cirques sculptés par les glaciers et d’une toundra fragile.

Si vous souhaitez vivre la vie de ranch, vous êtes au bon endroit. Ici la culture western est encore très présente et vous la découvrirez à dos de cheval, lors de “barn dances”, à un spectacle de rodéo ou à travers les villes fantômes du Montana.

Parmi les mieux préservées du pays et avec plus de 50 bâtiments fantômes, Bannack vaut le détour pour un plongeon immédiat dans un film western des années 1950.

Dans le même registre, faites un tour à Virginia City, ville animée de la ruée vers l’or datant de l’époque victorienne. Revivez la conquête de l’Ouest du milieu à la fin du XIXe siècle. Pour découvrir le passé minier du Montana, passez par Butte, une ville aux apparences désertiques mais où la ville s’organisait autrefois sous terre.

Le Montana, c’est surtout la terre des Native Americans, dont il vous faudra découvrir les traditions culturelles et en comprendre l’histoire. Pour l’histoire, faites un stop à Little Bighorn Battlefield National Monument. Le lieu de la célèbre guerre des Black Hills, aussi connue comme la guerre des Sioux. Elle opposa l’armée du lieutenant-colonel Custer à la coalition des indiens Cheyennes et Sioux, menée par le chef indien Sitting Bull.

Pour les traditions culturelles, rien de mieux que d’assister à des pow-wows, fêtes familiales lors desquelles les tribus amérindiennes du Montana célèbrent leurs origines par des danses, des percussions et des costumes traditionnels. Rendez-vous aussi à First People’s Buffalo Jump State Park, l’un des plus grands précipices à bisons des USA.

Pour finir, le Montana est un lieu important dans l’histoire de la Terre. Il abrite un nombre considérable de fossiles et os de dinosaures, dont vous retrouverez des traces dans les 14 musées paléontologiques de la région si vous suivez le “Montana Dinosaur Trail”.

Plus d'articles