Un voyage au coeur du parc mystique de Sedona

Son nom ne vous dit peut-être rien et pourtant, Sedona est légendaire.

Déjà habitée il y a près de 12 000 ans, Sedona est à présent une ville nouvelle que l’on qualifie même de capitale du yoga, de la méditation, des ovnis et des vortex énergétiques. Si cela peut paraitre atypique, elle est une étape incontournable de tous les voyageurs pour un roadtrip au coeur des grands espaces américains.

Petit frère du Grand Canyon, le paysage désertique de Sedona n’en finit pas de surprendre : superbes falaises rouges, forêts verdoyantes, canyons escarpés, envahis de cactus, cheminées des fées à n’en plus compter, c’est à 1500 mètres d’altitude dans le désert d’Arizona que vous mettrez la main sur ce joyau.

Pour l’anecdote, plus de 60 westerns hollywoodiens ont été tournées dans ce décor géologique impressionnant et la vallée a accueilli de nombreux grands noms tels que Orson Welles qui y habitat pendant 2 années et y trouva l’inspiration pour réaliser son chef d’oeuvre : Citizen Kane.

Mais si Sedona émerveille par ses paysages, elle fascine les voyageurs du monde entier sur un tout autre point. Hippies, yogis, adeptes de la médecine parallèle, initiés ou curieux en quête de spiritualité y accourent depuis les années 70 pour se retrouver ici en communion avec la nature. Et plus particulièrement pour ressentir les vortex énergétiques et magnétiques de la Terre.

Mais qu’est ce qu’un vortex au juste ? Les vortex sont des phénomènes énergétiques puissants, invisibles à l’oeil nu, qui se traduiraient par des mouvements tourbillonnaires d’énergies, de fluides ou de particules. Pour la communauté New Age, un vortex est une spirale qui peut atteindre 100 mètres d’altitude. L’énergie, une fois arrivée à son paroxysme fait ensuite demi-tour pour revenir vers le sol. Selon la légende, les vortex énergétiques de Sedona auraient pour vertues de guérir le corps et l’esprit, de les libérer de toutes les ondes négatives et de décupler les facultés sensorielles. D’où le fait que certains les considèrent comme des forces cosmiques qui peuvent les conduire sur le chemin de leur spiritualité.

C’est dans les années 60, en Californie, que le courant New Age fait son apparition. Il s’agit d’un courant spirituel occidental qui défend une approche individuelle de la spiritualité. De nombreux adeptes, en quête de méditation, de pratique d’arts divinatoires, de médecines douces et plus largement de spiritualité, partent pour leur terre promise : Sedona.

Cette croyance dans les vortex énergétiques de Sedona n’est pas nouvelle. Les indiens qui vivaient auparavant dans la vallée ont eux aussi ressenti ses phénomènes et y pratiquaient des rites et des prières, qu’ils considéraient, montés vers le ciel grâce aux tourbillons d’énergies. Aujourd’hui encore, Sedona est une terre sacrée pour les Native Americans. À leur instar, des visiteurs viennent du monde entier pour un pèlerinage spirituel. Certains racontent même que les vortex de Sedona sont des portes vers d’autres univers. D’autres attrapent ce que l’on appelle le « Red Rock Fever », un sentiment de bien être et d’extase, qui les poussent à s’installer définitivement dans la vallée.

Aujourd’hui, le courant New Age est encore très présent. De nombreuses boutiques proposent des tirages de cartes, de l’acuponcture spirituelle ou des excursions vers les plus importants vortex. Il ne faudra pas non plus s’étonner devant les positions improbables que certains prennent, au bord du canyon, pour ouvrir leurs chakras et atteindre le prochain niveau de leur spiritualité. Néanmoins, à Sedona la tolérance et le respect sont de mise envers toutes les croyances. 

Et pour ceux qui ne croit pas en la spiritualité, une nuit dans le canyon vous fera peut être changer d’avis en découvrant l’un des ciels les plus purs de notre planète. L’International Dark-Sky Association a d’ailleurs attribué un label à Sedona pour sa pollution lumineuse minimale qui offre, à ceux équipés d’un télescope, la galaxie du Tourbillon, distante d’environ 35 millions d’années lumière de la Terre. Pour ceux qui contemplerait le ciel à l’oeil nu, pas de panique, ils seront rassasiées en découvrant la Voie Lactée comme ils ne l’ont surement encore jamais vu.

Mais à Sedona, il y en a pour tous les goûts. Si vous ne comptez pas ouvrir vos chakras, vous pouvez tout aussi bien profiter de la vallée et de ses majestueux paysages. Voici nos recommandations :

Rouler les cheveux au vent sur Oak Creek Canyon Scenic Drive

La US89A est une route panoramique à travers Oak Creek Canyon, une gorge escarpée qui serpente au cœur de 16 incroyables canyons. Cette route pittoresque traverse des forets de pins épaisses et des paysages de canyons et de roches rouges absolument incroyable. La partie la plus intéressante se situe sur 25 kilomètres au nord de Sedona, jusqu’au Oak Creek Canyon Vista.

Le long de la route, à 15 minutes du centre-ville de Sedona ne manquez pas le Slide Rock State Park, une destination populaire en été ! La rivière Oak Creek à creusée dans un canyon étroit de nombreux toboggans naturels !

User ses souliers au Red Rock State Park

A l’Ouest de Sedona, le parc d’état offre 8 kilomètres de sentiers balisés permettant d’admirer les incroyables formations rocheuses.

Surplomber l’Airport Mesa

Sur la route de l’aéroport de Sedona se trouve un point de vue très populaire ! En effet, la vue du sommet est magnifique, vous pourrez admirer le centre de Sedona mais aussi ses superbes roches rouges qui l’entoure. Cela est valable aussi pour le lever du soleil si vous êtes un lève tôt !

Faire le poirier sur le Devil’s Bridge

La randonnée Devil’s Bridge est une bonne option si vous n’avez pas beaucoup de temps sur Sedona. Elle permet d’atteindre un pont naturel très photogénique mais aussi de profiter tout le long d’un panorama absolument fabuleux

Se sentir tout petit devant la Chapel of the Holy Cross

Incontournable à Sedona, cette chapelle à l’architecture contemporaine a été construite sur le flanc d’une falaise de grès rouge.  Construite en 1956 elle est parfaitement intégrée à l’environnement et offre un superbe panorama sur les environs de Sedona.

Bonus

La région de Sedona est tellement intéressante qu’il faudrait y rester plusieurs jours pour profiter de toutes ses curiosités ! Voici trois (autres) site à ne pas manquer !

  • La Red Rock Scenic Byway est une route panoramique à couper le souffle. Portion de l’US179, elle serpente sur 12 kilomètres des superbes roches rouges et forêts de pins.
  • Tlaquepaque est une une zone de shopping dans le centre de Sedona. Sa particularité ? Cela a été façonné d’après un village Mexicain traditionnel.
  • Le rocher Bell Rock, visible depuis la route 179 est la formation rocheuse la plus identifiable du paysage de Sedona. Nous vous conseillons de vous promener dans les sentiers balisés autour de Bell Rock, le panorama est sublime. Le rocher est notamment connu pour avoir une énergie Vortex très puissante, c’est l’un des sites de méditation les plus réputés de Sedona.

Plus d'articles